Qu’est-ce qu’un skipper?

  • Carlos 16 avril, 2020
  • Home

Un Skipper, autrement appelé Capitaine ou Chef de bord, est la personne en charge du pilotage d’un bateau, qu’il soit à moteur, à voile, monocoque ou multicoque ; ainsi que de la gestion de son équipage. Être skipper est une profession à part entière, et cela requiert un certificat particulier, précédé d’une formation théorique et pratique.

Mais un skipper peut également exercer son activité à titre personnel, que ce soit pour une navigation privée, ou en participant à des courses de bateaux (communément appelées « régates »).

Il est important de savoir qu’en France, et seulement sur ce territoire, la navigation de plaisance à bord d’un bateau à voile (Voilier monocoque, catamaran, trimaran et autres) ne requiert pas de permis bateau, contrairement aux bateaux à moteur (excluant les bateaux sans-permis évidemment). Mais cette règle s’applique seulement aux navigateurs particuliers, qui naviguent à titre privé : si vous souhaitez manœuvrer un bateau en transportant des passagers, pour le compte d’un tiers, à votre compte ou lors d’une régate, vous aurez besoin d’un diplôme de skipper. Le permis bateau (côtier ou hauturier) n’est pas un certificat de skipper!

Quelle formation faut-il suivre pour être skipper en France ?

Le skipper n’est pas seulement responsable de la navigation : il l’est autant pour l’état du bateau (y compris la mécanique), mais également de la gestion de l’équipage et des relations extérieures (bases et ports proches, navires aux alentours etc).

La navigation en mer est un univers complexe, qui nécessite une connaissance minutieuse, scientifique et technologique, en plus d’être régis par de multiples législations. Le skipper se doit donc, pour son bien être personnel et celui des passagers dont il a la charge, d’avoir suivi une formation aiguisée, en étant titulaire du Brevet de Capitaine 200 Voile (anciennement Brevet de Patron de Plaisance Voile BPPV).

– Brevet de Capitaine 200 Voile (C.200)

Le C.200 est le diplôme qui permet d’exercer l’activité de skipper contre rémunération ou pour le compte d’un tiers, transportant jusqu’à 30 passagers maximum, sur des bateaux de moins de 25 mètres/82 pieds (délivré par la Direction Régionale des Affaires Maritimes DRAM).

Il faut avoir 18 ans pour présenter ce diplôme (vous pouvez vous référer aux indications à la fin de cet article pour consulter les prérequis de cette formation). Les épreuves sont orales, écrites et pratiques. Quiconque souhaitant obtenir ce certificat doit demander à le passer auprès de ports ou des établissements qui le proposent, notamment les lycées maritimes. Cette formation peut être suivie en option de certains diplômes du Bac technologique (Ex : CGEM).

Ce brevet est valable pour la manœuvre de bateaux à voile et à moteur. Il permet d’aller jusqu’à 20 miles des côtes maximum, avec une puissance moteur maximale de 250Kw.

La formation est longue (920h requises) et complète. Elle inclut un enseignement de la navigation, météorologie, anglais, sécurité, moteurs, électricité, recyclage etc.

Ce diplôme de la marine marchande demande beaucoup d’investissement, il est adapté aux personnes souhaitant exercer le métier de skipper sur des embarcations relativement importantes, en étant responsable d’un équipage conséquent.

Si vous êtes un propriétaire particulier et que vous souhaitez exercer cette activité professionnellement à plus petite échelle, de nouveaux brevets ont été mis en place en 2018 pour vous proposer une formation adéquate et respectueuse de la législation maritime.

Vous ne pouvez légalement pas exercer une activité économique ou entrepreneuriale par le biais de votre bateau, en disposant seulement du permis côtier/hauturier. Toute activité rémunérée impliquant la manœuvre d’un navire requiert l’un de ces brevets, et ce même pour les particuliers. Ces formations se font sur une durée de 107 heures réparties sur 3 semaines. Les épreuves sont orales, écrites et pratiques.

– Brevet d’aptitude à la conduite de petits navires (moteur : BACPN)

Ce diplôme permet d’obtenir le titre de skipper et permet une navigation commerciale exclusivement sur des bateaux à moteur de moins de 12 mètres, d’une puissance maximale de 250Kw, naviguant jusqu’à 6 miles de la base de départ tout au plus. Ce brevet permet de transporter un équipage de 12 personnes maximum.

– Brevet d’aptitude à la conduite de petits navires à voile (BACPNV)

Ce diplôme reprend les mêmes conditions que le précédent, en restreignant la navigation sur des bateaux à voile durant la journée seulement. La navigation peut se faire jusqu’à 6 miles depuis un abri ou une base d’amarrage.

Vous savez presque tout sur les démarches à suivre afin d’obtenir votre diplôme de skipper (adapté à votre activité) !Afin de mieux savoir quelle formation vous correspond, son contenu, et les prérequis pour obtenir le certificat, vous pouvez consulter le site du Centre Européen de Formation Continue Maritime (CEFCM).

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *