Grenadines

Route des Grenadines en 10 jours au départ de Martinique

Les Caraïbes sont le paradis de tous les plaisanciers. Les conditions de navigation sont idéales avec un vent régulier (les alizées) soufflant en moyenne à 15 nœuds et avec des températures avoisinant les 30º toute l’année. L’eau, quant à elle, n’est guère plus froide : vous pourrez vous baigner dans une eau entre 25º et 28º toute l’année également. La proximité entre les différentes îles permet d’aller de lagons en lagons en seulement quelques heures de navigation. C’est donc le lieu idéal pour une croisière en bateau.

Choisissez bien les îles que vous souhaitez visiter, et combien, cela vous permettra d’y aller plusieurs fois en découvrant à chaque fois de nouveaux paysages. Nous vous proposons ici un itinéraire au départ de l’île française de la Martinique, au sud des petites Antilles.

mayreau

Île de Mayreau

 

Pour louer un voilier ou un catamaran là-bas aucun permis ne vous sera exigé, cependant on vous demandera ce que l’on appelle un CV nautique, à savoir une lettre attestant sur l’honneur de vos différentes expériences en mer (pareil qu’en France métropolitaine). Si celui-ci est estimé suffisant, vous pourrez alors embarquer sur n’importe quel voilier, quelle que soit la taille.

Les Caraïbes ont la particularité de posséder différentes îles, appartenant à différents pays. Durant notre croisière vers les Grenadines, il faudra donc effectuer les formalités douanières nécessaires à chaque entrée et sortie d’un pays si vous descendez à terre. Si vous passez juste une nuit au mouillage, cela n’est pas obligatoire : vous devez simplement mettre le drapeau jaune, signifiant que vous êtes de passage uniquement et que vous ne posez pas pied à terre.

Voici donc une suggestion d’itinéraire en 10 jours, qui peut être modifiée à souhait, tant les possibilités d’escales sont riches dans cette région.

Jour 1

Port du Marin - Martinique

Port du Marin – Martinique

Vous arriverez sûrement à l’aéroport Aimé Césaire de l’île française de la Martinique en fin d’après-midi : la majorité des vols depuis l’Europe atterrissent en fin de journée. Une fois vos valises récupérées, direction le port du Marin, où la plupart des bateaux en location se trouvent. Vous pourrez alors embarquer à bord et procéder au check-in : il s’agit de faire l’inventaire des éléments présents sur le bateau, puis chacun des membres pourra prendre place dans sa cabine. C’est également le meilleur moment pour faire le plein de provisions pour votre croisière, si vous ne les avez pas commandé en ligne à l’avance. Des supermarchés sont présents sur le port pour cela. 

Une fois installé, vous pourrez alors prendre votre premier apéritif face au coucher de soleil tropical et rencontrer le skipper si vous en avez embauché un : vous pourrez discuter avec lui de votre programme et vos exigences.

 

Jour 2

Réveil de bonne heure le lendemain matin pour la première navigation en direction de Sainte-Lucie. Il vous faudra environ 4 heures de navigation (31 miles nautiques) avant d’arriver dans la magnifique et célèbre « Rodney Bay ». Après un premier bain dans l’eau turquoise, vous pourrez déjeuner tranquillement au soleil (les températures sont proches de 28º toute l’année) avant de lever l’ancre et longer la côte de Sainte-Lucie jusqu’au second mouillage : Marigot Bay. Vous y passerez la nuit pour vous réveiller émerveillé par la beauté des paysages et des montagnes qui vous entourent. 

Marigot Bay

Marigot Bay

 

Jour 3 

Le troisième jour, rendez-vous à Bequia (à prononcer « Bekwé ») après une navigation d’environ 7 heures, longeant l’Ile de Sainte Lucie et celle de Saint Vincent. En route, il y a de grandes chances pour que vous croisiez des poissons volants et peut-être même des baleines !

bequia

Bequia

 

Vous arriverez dans l’après-midi sur la première île des Grenadines. C’est l’île des anciens pêcheurs de baleine. Vous mouillerez alors en face de la capitale Port Elisabeth, dans l’« Admiralty Bay ». Ensuite il vous faudra descendre à terre pour faire votre « clearance » et découvrir la population locale très chaleureuse et leurs spécialités culinaires, en dégustant par exemple un poisson grillé dans un des restaurants typiques.

 

Jour 4

Île Moustique

Île Moustique

 

Le lendemain, vous pourrez lever les voiles de nouveau pour vous rendre à l’ile Moustique, « L’ìle des millairdaires ». On appelle ainsi cette petite île car de nombreux millairdaires y possèdent une maison. Moustique est une île privée suite à son rachat par un Ecossais dans les années 60, c’est une compagnie privée qui en assure la sécurité depuis. Faites en sorte de ne rien avoir à acheter sur place : l’île compte très peu de commerces. Vous pourrez tout de même y déguster un cocktail à côté de la boutique Tommy Hilfigher ou partir à la recherche de la Villa de Mick Jaegger.

 

Jour 5 (2-3h de navigation)

Après un bon petit déjeuner à Moustique, on lève encore une fois l’ancre pour une courte navigation vers Mayreau. Une fois là-bas, le meilleur endroit pour mouiller est probablement la Salt Whistle Bay, qui offre des couleurs incroyables et une grande plage de sable blanc remplie de cocotier. Certains disent d’ailleurs que c’est la plus belle anse de l’archipel des Grenadines. Vous pourrez y manger de la langouste fraîche sur la plage, et pour digérer, monter au village (15 minutes à pied) pour profiter d’une superbe vue vous permettant d’apercevoir votre prochaine escale: les Tobago Cays.

salt whistle bay

Salt Whistle Bay

 

Jour 6

Au lever du jour, on met le cap sur les Tobago Cays, les fameuses îles paradisiaques souvent utilisées pour représenter les Caraïbes. Le lagon formé par l’immense barrière de corail est protégé et vous permettra de nager avec les tortues tout en observant des poissons exotiques. Ce précieux lagon encercle les 5 petites îles de l’archipel des Tobago Cays, il l’est l’un des paradis sur terre pour les marins et les plongeurs. Il est réputé pour être le plus beau lagon des Caraïbes. Impossible de ne pas s’y arrêter ! Il y a d’ailleurs souvent de nombreux voiliers au mouillage. 

Tobago Cays

Tobago Cays

 

Jour 7

Le lendemain matin, vous pouvez vous mettre au mouillage en face de l’île de Petit Tabac, toute petite mais pas moins paradisiaque et assez peu connue. Le film Pirates des Caraïbes a été tourné dans les îles Grenadines, et Petit Tabac est l’île où Jack Sparrow se retrouve toute une nuit avec Elizabeth.

Petit Tabac

Île de Petit Tabac

 

On profite de cette journée pour se reposer, se baigner, observer la multitude de poissons et les coraux aux alentours.

 

Jour 8

Morpion

Île de Morpion

 

Le huitième jour, mettez le cap vers Union. Sur la route, vous pourrez vous arrêter sur l’Ile de Morpion, un banc de sable paradisiaque, puis déjeuner à Palm Bay, une petite île juste en face d’Union. Un bain dans l’eau à 28º avant de repartir vers Union. Sur cette île, considérée comme la « capitale » des Grenadines, vous pourrez alors refaire les pleins d’eau, de carburant et de nourriture. En attendant, on s’arrête donc au port de Clifton à Union pour un dernier tour à terre, et pourquoi pas une soirée au rythme caribéen, bercé par la musique Steel Band ou Reggae.

Union

Union

 

Jour 9  Union – Saint Vincent (40 miles – 6 à 8 heures)

Au petit matin, c’est reparti pour une journée entière de navigation vers Saint-Vincent. Vous longerez durant cette journée l’île de Canouan, moins touristique. Vous pouvez la visiter à moins que vous ne deviez rendre votre bateau le lendemain. Ensuite, vous continuerez la route pour monter jusqu’au mouillage Wallilabu Bay, lieu de tournage de Pirates des Caraïbes.

Wallilabu Bay

Wallilabu Bay

 

Sinon, vous pouvez aussi mouiller à Cumberland Bay, avec un mouillage « à la Tahitienne » (en amarrant un bout supplémentaire à un cocotier par l’arrière pour éviter de tourner). Depuis Cumberland ou de Wallibubu, vous pourrez vous rendre très facilement à pied à une rivière voisine, vous permettant de découvrir un spectacle magnifique : une cascade plongeant dans une végétation luxuriante. Pensez également à faire votre clearance de sortie.

Cumberland Bay

Cumberland Bay

 

Le soir, on lève l’ancre pour une dernière longue navigation de nuit pour rejoindre la Martinique.

 

Jour 10

Si vous voulez éviter de naviguer la nuit, il vous faudra alors partir de très bonne heure de Saint-Vincent puisque environ 8 heures de navigation sont nécessaires pour rejoindre la Martinique.

On procède alors au plein de carburant et au nettoyage du bateau au port du Marin avant de rendre son bateau de location et d’effectuer le check-out.

Des étoiles plein les yeux, vous quitterez votre bateau avec une seule envie : revenir l’année d’après, et pourquoi pas partir cette fois vers le Nord, qui vaut également vraiment le détour.