rapport

Rapport sur le secteur de la location de bateaux en Espagne

Captura

Téléchargez ce rapport au format .pdf en cliquant ici

1. Pourquoi ce rapport ?

Nous sommes dans un secteur très important pour certaines régions d’Espagne, mais aussi dans celui pour lequel il y a un véritable manque d’information. Les seules informations trouvées sur le sujet sont «El turismo náutico de chárter de recreo en Balears », publié en septembre 2003 par la Chambre Officielle du Commerce, de l’Industrie et de la Navigation de Majorque, Eivissa et Formentera et le « Turismo de chárter náutico » publié en 2008 par le même organisme. L’unique information actualisée disponible se réfère au nombre de bateaux immatriculés que les représentants du milieu publient régulièrement. On note par exemple qu’en 2015 (jusqu’à août), 28% de voiliers destinés à la location ont été acheté en plus par rapport à 2014. Autant dire que nous sommes loin des chiffres de la crise économique de 2007. Cependant, il n’y a pas d’information détaillée sur le secteur de la location de bateaux. Chez Nautal, nous avons toujours misé sur la transparence, et c’est pour cela qu’aujourd’hui nous souhaitons, en tant que leader sur le marché espagnol, apporter notre vision sur l’état du secteur: Nous sommes convaincus que la transparence participera à la progression d’un marché qui a un grand potentiel devant lui, et aidera à relever le défi de transformer ce potentiel en réalité.

Captura2

2. Caractéristiques du secteur

2. 1. Distribution par type de bateau

Le secteur de la location de bateau est dominé par les voiliers, comme nous pouvons le voir sur le graphique de distribution suivant.

Captura3

Les entreprises de location de bateaux achètent majoritairement des voiliers puisque c’est le produit le plus demandé par les clients. Le motif donné par les clients pour expliquer ce choix est le rapport entre le prix et « l’habitabilité ». Autrement dit, c’est le type de bateau pour lequel le prix de la nuit par personne est le plus économique.

Voiliers

Si on analyse quelles sont les longueurs des voiliers les plus loués, nous pouvons constater une une forte tendance pour les voiliers de 10 et 15 mètres avec un pic pour les voiliers d’environ 12 mètres.

Captura4

Le pic que nous pouvons observer pour les voiliers de 12 mètres est clairement dû à la législation. C’est en effet la limite posée par le permis « PER », le plus habituel chez les locataires. Probablement, le changement législatif récent qui permet aux « PER » de conduire des bateaux plus grands (et d’aller aux Baléa
res) suite à la réalisation d’une extension, fait que les entreprises de location se tournent plus vers des voiliers entre 12 et 15 mètres, en raison de la demande.

Bateaux à moteur

Les bateaux à moteurs représentent le second type de bateau le plus courant dans le secteur.

Captura5

2.2. Distribution par zones

Voici désormais le nombre de bateaux enregistrés sur Nautal par zone. Dans la majorité des cas, les zones représentent les provinces espagnoles, excepté les Baléares pour lesquelles une zone est attribuée pour chaque île. Ce choix est justifié par l’importance de ces dernières dans ce secteur et les difficultés pour aller d’une île à l’autre, comparé aux autres zones.

Captura6

Les grands vainqueurs sont les îles Baléares, suivies par Barcelone, Alicante et la Costa Brava (Gérone). Il est important de préciser que, en plus de ces chiffres qui sont déjà significatifs, beaucoup de locations réalisées à Barcelone et à Alicante avaient pour lieu de destination les îles Baléares. De cette manière, les clients
n’ont pas à payer l’avion et peuvent directement charger leurs affaires depuis la voiture. Cependant, ils ont deux jours de traversée en pleine mer.

2.3. Prix selon la longueur, le type de bateau et l’ancienneté 

Le prix de location des bateaux dépend particulièrement de trois facteurs. Le type de bateau (à longueur égale, un bateau à moteur est plus cher qu’un voilier), la longueur et l’ancienneté du bateau.

Longueur 

Voici le prix moyen de la location des voiliers en haute saison en fonction de la longueur :

Captura7

Comme nous pouvons l’observer, l’évolution est croissante. Il n’est pas étonnant que la croissance soit supérieure à une croissance linéaire, étant donné que l’habitabilité par exemple d’un voilier de 12 mètres est largement supérieure
à 50% de plus que ce qu’apporte un voilier de 8 mètres, notant dans le même temps que la largeur augmente également en conséquence.

Ancienneté

Les écarts sur le prix moyen par taille en fonction de l’ancienneté du bateau, sont visibles dans le tableau suivant :

Captura8

Captura9

Type de bateaux 

Comme nous l’avons fait remarquer avant, le prix moyen d’une location pour une même taille est supérieur pour les bateaux à moteur par rapport aux voiliers. Ainsi, voici les prix moyens des locations hebdomadaires pour les bateaux de 12 mètres de long.

Captura10

2.4. Perception des saisons de la part des loueurs 

Durant le mois de septembre 2015, nous avons réalisé une enquête auprès de 50 loueurs travaillant avec Nautal pour connaître leurs impressions et savoir comment s’est passée leur saison en termes de chiffre d’affaires. Voici les résultats:

Captura11

Comme nous pouvons l’observer, les loueurs sont assez contents du résultat de cette saison.

2.5. Estimation de la taille du marché de la location de bateau

En Espagne, il n’y a aucune source d’informations qui a découvert ou du moins estimé le potentiel, en termes de taille, du marché de la location de bateaux. ICOMIA, une des sources d’informations les plus réputées du secteur, a estimé les revenus du marché en France à plus de 270 millions d’euros.
Chez Nautal, nous avons réalisé deux estimations pour arriver à un chiffre approximatif des revenus de la location de bateau en Espagne.

Estimation 1: Les bateaux immatriculés destinés à la location

Les organisations représentantes du secteur publient régulièrement un résumé du nombre de bateaux immatriculés, classés par taille, par typologie et par destination.
Grâce à ces informations nous pouvons faire une estimation de la taille du marché de la location de bateaux pour l’année 2014. Pour cela, nous devons obtenir les données totales des immatriculations de la liste 6ª (immatriculation permettant la location en Espagne) pour chaque année.
Les données des bateaux par taille, sont estimées, à partir de 2011, via le nombre net d’immatriculation fait chaque année, sans compter les bateaux ayant « changé de liste ». Pour cela, nous avons calculé, moyennant les variations des immatriculations des nouveaux bateaux et une valeur moyenne des changements de liste chaque année, le nombre de bateaux immatriculés pour le secteur de la location en Espagne.
Prenant en compte l’ancienneté moyenne des bateaux en location de ces 4 dernières années, nous avons obtenu le nombre de bateaux étant destinés à être loués. Pour les plus vieux bateaux nous appliquons une diminution de 20%.
Ensuite, nous avons estimé l’occupation moyenne des bateaux, que l’on a tiré de l’étude “Turismo de Chárter Náutico en Baleares”: Ainsi, nous octroyons une occupation moyenne des bateaux, en Espagne, de 31%. Ce qui correspond à 111 jours de location par an.

Captura12

Ensuite, nous avons croisé les tableaux des immatriculations par typologie de bateau et par taille et nous avons appliqué à chacune les prix moyens annuels de location:

Captura13

Avec cette estimation, le marché génère environ 142 millions d’€.

Estimation 2: Les multiples activités de la location de bateaux aux Baléares

Dans l’étude mentionnée précédemment, “Turismo de Chárter Náutico en Baleares 2009”, il a été publié le pourcentage d’entreprises de location de bateaux selon leur chiffre d’affaire. Cette étude mentionne qu’il y a 99 entreprises aux Baléares, dont 30% ont facturées moins d’un demi-million d’euros à l’année, 20% entre un demi-million et un million d’euros, 20% entre 1 et 2 million d’euros et presque 12% plus de deux millions d’euros.

A partir de ces données, nous avons estimé le chiffre d’affaires de ces entreprises de location de bateaux aux Baléares:

Captura14

Dans cette même étude est mentionné le nombre supposé de bateaux loués aux Baléares, qui est de 57,9% du total national, et par conséquent, si nous appliquons un coefficient multiplicateur, nous obtenons un chiffre d’affaires national de 184 millions d’euros.

3.  Distribution des locations Nautal

3.1.  Par mois

Il y a deux manières d’analyser les locations réalisées au mois : soit à partir de la date à laquelle la réservation a été faite, soit à partir de la date à laquelle les clients profitent de leur location.

Captura15

Comme nous pouvons l’observer, le mois avec le plus de demandes est le mois de juillet, suivi  de juin et d’août. Pourtant, le mois où l’envie de naviguer semble être la plus forte est le mois d’août, suivi de juillet et juin. Nous avons par ailleurs observé que le type de location varie énormément en fonction des saisons.  Ainsi, dans les premiers mois de l’année, nous avons beaucoup de réservations à la semaine, tandis qu’au fur et à mesure que l’on s’approche de la haute saison, nous enregistrons plus de réservations à la journée. Nous pouvons donc dire que, les personnes souhaitant louer des bateaux à la semaine s’y prennent avec beaucoup plus d’anticipation que les personnes voulant simplement louer un bateau à la journée.

Captura16

Ceci est dû, d’une part aux clients, qui bloquent une semaine de leurs vacances, et veulent être sûrs de leurs réservation, et d’autre part, aux entreprises de locations de bateaux, qui, souvent, priorisent les locations à la semaine et n’acceptent des locations à la journée uniquement en « last-minute », s’il y a encore de la disponibilité. En conséquence, en début d’année (basse saison) les locations de voiliers à la semaine sont plus nombreuses et en pleine saison, il y a plus de location de bateaux à moteur, qui sont plus utilisés pour des locations à la journée.

3.2. Par type de bateaux

Chez Nautal, les revenus les plus importants sont réalisés avec les voiliers, suivis des bateaux à moteur, des yachts et des catamarans.

Captura17

Les revenus moyens obtenus chez Nautal en 2015 sont faibles par rapport à nos concurrents, étant donné que nous faisons beaucoup plus de locations à la journée et à la demi-journée. Voici ci-dessous les revenus moyens des locations selon le type de bateau.

Captura18

3.3. Par loueur

Les loueurs avec les plus hauts revenus générés par leurs locations (top 10) ont obtenu plus de 18000€ en moyenne.

Captura19Captura20