Catamaran

Monocoque ou catamaran ?

Que choisir pour vos vacances : monocoque ou catamaran ? Voici quelques précisions qui vous aideront sûrement dans votre choix.

Tout d’abord il faut différencier les deux. Le monocoque, comme l’indique son nom, est constitué d’une seule coque. Parmi ces bateaux on en distingue deux types :

Les dériveurs et les quillards. Les dériveurs possèdent une dérive, ils sont conçus principalement pour la course, la vitesse et la navigation précise. Parmi les dériveurs on trouve les dériveurs lestés (ils sont munis d’une dérive lestée extérieure à la coque), les dériveurs intégraux (dérive lestée à l’intérieur de la coque) et les dériveurs légers (en solitaire ou en double).

derive

Un dériveur

Les quillards possèdent un lest généralement placé au bout d’un plan de dérive, descendant assez bas dans l’eau et augmentant donc le tirant d’eau. Le terme « quillard » est souvent employé en voile sportive.

Quille

Un quillard

Le premier avantage du monocoque est qu’il remonte plus facilement au vent. En effet il permet une navigation très précise et des réglages fins. Les navigateurs y trouvent une forte sensation à la barre dûe à sa réactivité au vent et aux courants. De plus il est plus sécurisant en mer agîtée car il s’adapte aux mouvements de la mer, personne ne passera par dessus bord ! Les cabines du monocoques sont assez spacieuses et offrent un vrai moment de convivialité.

Le monocoque peut paraitre plus instable que le multicoque mais sa quille lestée l’empêchera de chavirer. D’un point de vue du confort, vous serez moins à l’aise sur le pont de par sa forme et sa tendance à la gîte. Enfin, vous ne pourrez pas vous approcher très près des plages à cause du tirant d’eau.

bateau_Canada

Les multicoques sont classifiés selon le nombre de coques : il existe les bateaux à deux coques asymétriques, le prao inspiré des pyrogues polynésiennes. Les plus connus sont les deux coques symétriques (catamarans). Ensuite les trois coques (trimaran) et enfin les quatre coques (quadrimaran).

lagoon-470-46043060121870705152516970524567x

Catamaran

Le multicoque est connu pour sa stabilité rassurante. Il permet aux débutants en voile de s’acclimater. D’autant plus qu’il est quasiment impossible qu’un catamaran qui a chaviré coule : un argument de taille pour rassurer les plus peureux ! Sa grande surface de pont permet à toute la famille de trouver sa place sur le bateau. Aussi, son faible tirant d’eau vous permettra de vous approcher des plages au plus près et de vous échouer tranquillement. Il sera très confortable au mouillage, vous pourrez donc y manger et y passer des nuits en toute tranquilité. Par ailleurs, les filets à l’avant du bateau, reliant les deux coques, sont idéales pour les enfants.

Cependant le multicoque sera moins confortable en mer agîtée à cause de sa stabilité qui le rend rigide. De plus, celle-ci diminue à partir d’un certain degrés de gîte. Il vous faudra faire attention aux dimensions du bateau dans les ports, il ne passe pas partout… Enfin, vous pourrez profiter de la vitesse mais la navigation est moins précise et la remontée au vent difficile.

En conclusion, le monocoque vous enchantera par sa fluidité et sa précision de navigation. Quant au catamaran, il vous surprendra par sa vitesse et sera très confortable pour vos nuits à l’ancre. L’un comme l’autre vous apportera un confort de navigation, en tout sécurité. Vous y trouverez l’occasion d’habituer vos têtes blondes à la navigation en les faisant participer aux gestes quotidiens.

« À chacun sa voile ! »