Les merveilles englouties de Méditerranée

On dit que l’Homme connaît mieux l’espace que le fond des océans. L’Unesco estime à plus de trois millions les épaves disséminées au fond de l’eau, dont un grand nombre en Méditerranée. Alors, que vous soyez chasseur d’épave en quête de trésors perdus ou plongeur amateur, les possibilités de plongées pour admirer ces merveilles sont nombreuses.

 

La cité antique de Thonis-Heraclion :

statua-sommersa--1-

Fondée au 8ème siècle avant Jésus-Christ, Thônis-Héracléion (qui tire son nom du temple principal dédié au grand héros solaire Héraclès) était l’une des cités portuaire de l’Égypte, située dans la baie d’Aboukir. Probablement engloutie à la suite d’un tremblement de terre Ce n’est qu’en 2000 que l’équipe franco-égyptienne de l’archéologue Franck Goddio sort la cité de l’oubli.

 

Le HMS Sussex :

hms-sussex

Le HMS Sussex était un mastodonte de la Royale Navy. Le navire fut perdu au large de Gibraltar, le 1er mars 1694, avec 500 marins et une importante cargaison d’or à bord. Des projets de recherches archéologiques sont actuellement en négociation avec le gouvernement britannique, propriétaire de l’épave.

 

Le port antique de Césarée :

2000-pieces-d-or-ont-ete-decouvertes-dans-le-port-antique-de-Cesaree-en-Israel

En février, des plongeurs ont découvert 2000 pièces d’or vieilles de 1000 ans dans ce port engloutis, en Israël. La découverte a été faite par hasard après que des tempêtes aient remué les fonds marins. Les pièces retrouvées en parfait en état proviennent probablement du naufrage d’un bateau transportant les impôts destinés au gouvernement central d’Égypte. Les vestiges importants des époques romaine et médiévale font de Césarée une attraction touristique très importante d’Israël.

 

L’épave de la Lune :

epave lune

La Lune, dont on dit qu’elle coula comme un bloc de marbre, était un navire de la marine de guerre du Roi Soleil. La Lune a été découverte par hasard par le Nautile, submersible de recherche de l’IFREMER, le 15 mai 1993 à 90 mètres de fond au large de Toulon. Formant un tumulus de 3,5 mètres avec les pièces d’artillerie alignées, l’épave est réputée comme l’une des plus belles plongées de Méditerranée.

 

Le Loredan

le donator

Le Loredan est considéré comme l’une des épaves les plus fascinantes de la Méditerranée.
Reposant à 65 mètres de fond, le Loredan est un cargo italien de 72 mètres qui été coulé par un sous-marin anglais  en 1943 au Sud Est de la Sardaigne, au large de Cagliari. Aujourd’hui le navire est entièrement recouvert de gorgones rouges et jaunes qui constituent un spectacle fascinant.

 

Le Rubis :

rubis_2

Le Rubis est un des rares sous-marins accessibles en plongée. Lancé en 1931, il fut un des premiers sous-marins à rejoindre les Forces Françaises libres dès 1940. En 1958, Il fut sabordé par son capitaine qui refusa de livrer sa dépouille aux acheteurs de ferraille. Ce bout d’histoire de 66 mètres est une plongée particulièrement prisée car elle est accessible aux débutants et très poissonneuse.

 

Le Donator et le Grec :

192

Le Donator est encore un vestige de la seconde guerre mondiale. Ce cargo fut coulé par une mine en novembre 1945 entre les îles de Port-Cros et Porquerolles. Son semblable, le Grec coula dans les mêmes conditions un mois plus tard.  Ces deux cargos sont parmi les épaves les plus réputées de Méditerranée.

 

L’antique Baïes :

Baïes

C’est un phénomène appelé bradyséisme, une baisse lente du niveau du sol, qui a causé l’engloutissement de la ville de Baïes. Les nageurs qui s’aventureront ces eaux de la baie de Naples pourront admirer de nombreux vestiges archéologiques comme des statues datant du 1er siècle avant JC, des mosaïques et mêmes des objets du quotidien abandonnés par les habitants.

 

Pavlopetri

Pavlopetri

Pavlopetri est une cité portuaire de l’âge du bronze, située en Grèce, au Sud du Péloponnèse gisant à environ 4 mètres de profondeur. Le site est remarquablement conservé, ce qui a permis reconstituer un plan complet et précis de la ville.