pollution marine

La pollution marine, un problème à éviter

Les résidus et déchets des bateaux de plaisance peuvent produire un effet boomerang

Probablement que la plupart d’entre vous n’ont jamais pensé au fait que la pollution marine est étroitement liée à la chaîne alimentaire. Ce que jette une personne par-dessus bord peut avoir un effet boomerang (ce qui est envoyé nous revient et en plus fort).

Les sacs plastique, cigarettes, métaux, ou les détergents sont quelques-uns des nombreux déchets que produisent les bateaux de forme directe et indirecte et qui s’accumulent dans les profondeurs de l’océan, où ils sont ingérés par de petits organismes marins qui font partie de notre chaîne alimentaire globale. Par conséquent, pour notre bien et pour celui des écosystèmes marins, nous devons prêter une attention particulière au fait de se débarrasser des ordures, déchets et autres débris lorsque nous sommes à bord d’un bateau. Nautal souhaite éduquer ses clients afin qu’ils contribuent positivement à cette situation et qu’elle ne se détériore pas davantage.

Très souvent, lorsque nous louons un yacht, un voilier ou tout autre type de bateau nous sommes conscients du fait que nous ne devons pas jeter des ordures par-dessus bord, mais parfois nous oublions que la mer est instable et que le vent et les vagues peuvent emporter nos déchets dans la mer. Lorsque le taud du bateau est bien ordonné cela permet de lutter contre les facteurs externes qui déstabilisent le bateau. En outre, nos effets personnels (téléphones mobiles, serviettes, vêtements, etc.) sont également à risque avec l’arrivée d’une vague ou d’une forte rafale de vent.

Il est important que nous gardions tous les débris alimentaires et les emballages dans des sacs d’ordures et que nous nous en débarrassions au moment de l’amarrage du bateau dans un port. Même si certains déchets peuvent sembler inoffensifs parce qu’ils sont organiques, leur décomposition est lente et nous ne souhaitons pas voir cette belle crique où nous ancrons pleine de détritus, comme des écorces d’orange. Les sacs d’ordures doivent toujours être stockés afin d’éviter qu’ils ne tombent par-dessus bord.

Il est particulièrement important de ne pas jeter des restes d’huile dans la mer. C’est pourquoi il faut conserver les restes d’huile et les jeter une fois à terre.

Il est également très important de se rappeler des réglementations concernant l’évacuation de l’eau du réservoir. Celle-ci ne peut avoir lieue que en haute mer, ou dans les endroits prévus à cet effet dans les ports.

Enfin, les restes du moteur, comme les chiffons souillés d’huile, doivent être traités avec grand soin et doivent être jetés au retour au port.