formentera

Formentera, le dernier paradis inexploré des Baléares

Située au sud d’Ibiza, la petite île des Baléares est connue pour être un véritable trésor de la Méditerranée. Elle n’a sans aucun doute rien à envier aux Caraïbes en termes de paysages à époustouflants. Amateurs de criques paradisiaques et d’eau turquoise, Formentera est faite pour vous. Nautal.fr vous présente ici plusieurs idées de navigation à travers quelques escales incontournables autour de l’île, lors d’une sortie en bateau à moteur d’une journée au départ d’Ibiza. Faire le tour de ce petit coin de paradis dans la journée vous offrira un panorama sublime de cette région. Mais c’est surtout une évasion totale en coupure avec les nuits agitées d’Ibiza.

Photo de la mer bleue turquoise de Formentera

Formentera

 

Après avoir copieusement petit déjeuné au cœur de la citadelle d’Ibiza, c’est le moment de se diriger vers le port d’Eivissa pour une journée en mer qui s’annonce inoubliable. En louant un bateau à moteur il vous sera tout à fait possible de faire le tour complet de l’île de Formentera en une journée pour découvrir des sites restés encore très sauvages.

1ère étape

Il est d’abord temps de mettre le cap au sud pour se rapprocher de ce joyau des Baléares. Le passage par Ses Illetes, considérée comme l’une des plus belles plages d’Espagne et même du monde par certains classements, est inévitable. Le site est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2001 pour la beauté de son espace resté très sauvage depuis des décennies.

Photo de la crique de Ses Illetes

Ses Illetes

 

2ème étape

Après cette arrivée au nord de Formentera, une petite pause, bien qu’optionnelle, est possible au port de Cala Savira. Cet arrêt dans ce petit village de Formentera vous permettra de flâner sur le petit marché local connu pour ses magnifiques paréos vendus à bas prix.

 

3ème étape

Continuer votre route au sud pour jeter l’ancre à Cala Saona est inévitable tant ce coin est synonyme de calme et de tranquillité. Entre les dunes et les pins, vous trouverez dans cette petite crique isolée un « chiringuito » (restaurant de plage) vous permettant d’organiser votre pause déjeuner, une pratique typiquement espagnole sur cette plage de sable fin !

Photo du chiringuito de Cala Saona

Le chiringuito de Cala Saona

 

4ème étape

Après avoir passé les grandes falaises du Cap de Barbaria surplombées par son phare, vous aurez atteint la pointe Sud de Formentera. Une halte est possible sur la plage de Migjorn qui a conservé tout son aspect sauvage malgré la présence de nombreux vacanciers en plein été.

 

5ème étape

En remontant vers le nord par ce versant ouest de l’île vous ne pourrez pas rater le phare de la Mola et ses falaises de plus de 100 mètres d’altitude marquant un réel contraste de couleurs avec la mer d’un bleu turquoise qui s’écrase contre ces roches. Une escale est alors possible dans la crique la plus sauvage et isolée de Formentera. Très difficilement accessible autrement que par bateau, le Raco de Sa Pujada vous procurera des souvenirs uniques en vous retrouvant vraisemblablement seuls sur cette minuscule plage d’une cinquantaine de mètres de long seulement.

Photo du Raco de Sa Pujada

Raco de Sa Pujada

 

6ème étape

Le dernier arrêt de cette promenade d’une journée pourra se faire à Pujols où un rafraichissement au restaurant Chezz Gerdi vous offrira un panorama à couper le souffle. Si vous naviguez en semi-rigide, vous pourrez facilement vous approcher de la jetée située à une centaine de mètres du restaurant grâce au faible tirant d’eau de ce type d’embarcation.

Enfin, en vous dirigeant vers votre port d’attache d’Eivissa et après avoir dépassé la superbe île privée de S’Espalmador, n’oubliez pas de contempler le soleil couchant qui vous rendra sans doute déjà nostalgique de cette magnifique promenade d’une journée mémorable.

Photo du soleil couchant au large d'Ibiza

Soleil couchant au large d’Ibiza