location cala luna nautal

Escale en Sardaigne avec Nautal, location de bateaux

La Sardaigne, île célèbre du Bassin Méditerranéen, destination touristique aussi populaire que la Corse voisine ou la Sicile, est aimée pour ses magnifiques paysages, ses montagnes, ses criques sauvages et ses baies d’eau turquoise…

Lors d’une croisière en Sardaigne, les amants des immersions marines pourront profiter de riches fonds marins et observer des dauphins, des phoques, des anémones de mer et autres petits poissons colorés.

En faisant confiance à Nautal.fr pour votre location de bateau en Sardaigne, soyez sûr d’accéder à un paradis sauvage à des prix sans pareil.

location bateau arbatax nautal

Magnifique port d’Arbatax, en Sardaigne.

 

Les destinations à ne pas manquer en Sardaigne 

PORTISCO

Le petit port de la marina de Portisco se trouve dans le Nord-Est de la Sardaigne, près de la Costa Smeralda (Côte Emeraude), entre les parcs nationaux de la Maddalena et de Tavolara. L’accès à la mer est facile et se trouve à 15 km de l’aéroport d’Olbia dans une position idéale pour une croisière dans l’archipel de la Maddalena, dans le Golfe de Bonifacio et, vers la Corse.

 

OLBIA

Située dans la partie nord de la Sardaigne, Olbia est la destination la plus prisée de la Sardaigne. « Olbia » signifie « heureux » en sarde et cette destination rendra effectivement heureux tout passionné de voile. Olbia est passé d’un petit village de pêcheurs à une des principales destinations touristiques de la Sardaigne grâce à des liaisons optimales avec les autres localités de l’île. Olbia est un très bon port de départ pour une croisière vue sa proximité avec la Corse et les île de de Tavolara et Molara.

 

bateau portisco nautal

Bateau Nautal a à Portisco.

 

CAGLIARI

A Cagliari, la mer embrasse la ville mais c’est seulement par voie maritime que vous pourrez en apprécier les merveilles. Avec un bateau de location, vous pourrez naviguer vers la Spiaggia del Poetto (Plage du Poète), connue pour son sable très fin mais aussi goûter les succulents plats marins de la zone ou encore vous arrêter aux fameux kiosques des vendeurs de d’oursins.

 

CANNIGIONE

Cannigione se trouve dans la partie ouest du Golfe d’Arzachena et a conservé son charme de village de pêcheurs qu’il était à l’origine, avant qu’il ne devienne une destination touristique internationale. Les quais du port sont bien équipés. Beaucoup choisissent Cannigione comme point de départ de croisière ; des voiliers élégants, aux hors-bords en passant par les petits bateaux à moteur. Typique village de la région de la Gallura, Cannigione est aussi connue pour son église, dédiée à San Giovanni Battista, construite sur une précédente chapelle voulue par la Pape Pie XI en 1930.

 

cagliari location bateau nautal

Magnifique crique sarde conseillée par Nautal

 

CARLOFORTE

Carloforte se trouve sur l’ile de San Pietro, à environ 10 km de la côte sarde. L’île de San Pietro fait partie, avec l’île de Sant’Antioco, de l’Archipel del Sulcis. Si vous décidez de partir en croisière à Carloforte, vous vous retrouverez dans un des lieux les plus purs de la mer méditerranéenne. De la mer, vous pourrez admirer sa splendide végétation et vous essayer à la plongée sous-marine, une occasion unique pour connaître l’île de plus près et découvrir la diversité de ses fonds marin.

 

LA MADDALENA

L’Archipel des Maddalena est une commune de la province d’Olbia-Tempio qui comprend sept îles, parmi lesquelles l’île de la Maddalena. La ville principale se trouve au sud. L’Archipel des Maddalena est connu dans le monde entier pour ses plages paradisiaques ; première entre toutes : « la spiaggia rosa » (« la plage rose»), qui se trouve au Nord-Ouest de l’île de Budelli.

 

ALGHERO

Alghero est une ville unique, dont l’héritage espagnol ou plutôt catalan est évident. A tel point qu’encore aujourd’hui, le catalan y est parlé par nombre de ses habitants. En louant un bateau à Alghero, vous pourrez vous rendre sur le sable doux de la plage du Lazzaretto ou rejoindre la Plage delle Bombarde, connue pour son eau cristalline et ses roches façonnées par les courants d’eau. Ou bien, vous pourrez arriver jusqu’à la fameuse Foradàda, îlot connu pour son belvédère qui donne sur la mer et se trouve face à Capo Caccia.

 

location bateau maddalena

L’Archipel de Maddalena, destination de rêve Nautal.

 

Itinéraire de voile complet de l’île conseillé par la rédaction

La philosophie de la navigation sur un voilier exclut la vitesse et c’est tant mieux car on voit mieux quand on prend son temps et en Sardaigne, il y a tant à voir… Ses côtes offrent des paysages qui varient continuellement tels les images d’un caléidoscope. Mer et terre s’affrontent pour ébahir le navigateur avec ses 50 nuances de bleu. Le soleil couchant teint l’eau de rouge et de violet sous les roches découpées … Quand vient la nuit, si vous naviguez toujours et avez jeté l’ancre dans une baie tranquille, la brise de terre vous caresse tout en vous enivrant des parfums de la méditerranée.

Les petites îles sont exposées aux vents de différentes pressions qui se produisent à des distances considérables. En outre, si elles ont un arrière-pays d’une étendue considérable, elles bénéficient également de puissantes brises thermiques. La Sardaigne, cependant, subit la dominance du Noroît, un vent frais de Nord-Ouest qui permet de tempérer la chaleur estivale. Cette situation météorologique réduit au minimum la possibilité de calme plat et en limite la durée, ce qui rend la navigation à voile particulièrement agréable.

Il ne faudra cependant pas oublier que le temps peut changer rapidement aux abords des îles. D’où la nécessité de bien s’informer sur les prévisions météo avant de larguer les amarres, surtout si vous avez l’intention d’entreprendre une navigation assez longue ou si vous voulez passer la nuit au mouillage.

La zone la plus connue et fréquentée de l’île est le bras de mer qui sépare la Sardaigne de la Corse, connue comme les Bouches de Bonifaccio. Là, se trouve la Costa Smeralda (Côte Emeraude) avec ses Marinas bien équipées qui font face à l’Archipel des Maddalena, parc naturel et zone protégée.

En restant sur la Côte Nord, en direction de l’Ouest, il est possible de faire étape dans les accueillants petits ports d’Isola Rossa (Île Rouge), enchâssée entre de superbes rochers, Castelsardo, riche de vestiges aragonais et génois et Porto Torres, émergeant des ruines de l’ancien port romain.

En continuant la croisière vers le Sud, il vous faudra vous engager dans le passage des Fornelli. Expérience inoubliable ! Il vous semblera de flotter sur des nuages bleus recouvrant un fond de sable blanc.

Ensuite, la côte se présente haute et escarpée jusqu’à Capo Caccia, le promontoire prédominant qui épargne Alghero des vents forts du Nord-Ouest. Les violentes tempêtes qui frappent les roches de cette localité ont creusé les célèbres grottes de Neptune qui s’étendent sur environ 4 kilomètres et forment des lacs internes, des stalagmites et des stalactites spectaculaires.

La petite ville d’origine catalane arbore d’imposants bastions sur un ample port, le dernier équipé, si l’on oublie Bosa, gracieux mais précaire, avant de rejoindre le Golfe d’Oristano où vous pourrez larguer les amarres à Torre Grande ou près des ruines de Tharros,

Ne manquez pas l’îlot de Mal di Ventre. Son nom n’a rien à voir avec des désagréments intestinaux mais est le fruit d’une traduction erronée du sarde « Malu Entu » qui signifie « Vent Mauvais ». Là, vous pourrez prendre des bains de soleil sur les plages de Is Arenas, Piscina, Portixxedu ou encore Funtanamara. Une fois dépassé Capo Alano, le littoral est haut et escarpé jusqu’à l’île de San Pietro avec son grand port et le village traditionnel de Carloforte.

Vous trouverez des ancrages plus sûrs encore sur la Côte Sud-Ouest entre Capo Teulada et Capo di Pula, excepté lors des rares jours où le vent Scirocco souffle. Dans ce cas-là, nous vous le petit port de Teulada ou l’agréable ancrage du port de Malfatano.

En continuant vers l’Est, vous vous engagerez dans le Golfe de Cagliari, souvent venteux, siège de nombreuses régates en voiliers. Dans le golfe, les possibilités de mouiller sont nombreuses. Nous vous conseillons le Port de Cagliari pour une visite du centre historique suivie d’un tour dans les bars de la plage du « poetto » ou bien, plus tranquille, la marine de Villasimius, dernier lieu d’accostage sur la côte méridionale.

Une fois dépassé Capo Carbonara, cap sur le Nord ! La côte orientale évolue de façon presque rectiligne jusqu’au Golfe d’Olbia. La navigation ne présente aucune difficulté particulière.

Le premier accostage que l’on trouve est le large et bien pensé Porto Corallo. Vous trouverez aussi, 30 milles plus au Nord, les villes d’Arbatax et Santa Maria Navarrese. En venant de Capo di Monte Santo, vous entrerez dans le Golfe d’Orosei qui s’étend jusqu’à Capo Comino. Dans cette zone, les hautes roches qui surplombent la mer vert-azur s’ouvrent parfois sur des criques dont on a accès seulement par la mer… Les grottes sous-marines y sont fréquentes et on y a récemment trouvé des phoques. Ne manquez pas les criques de Cala Goloritze, Cala Sisine et Cala Luna !

 

location cala luna nautal

Cala Luna

 

Dans le bras de mer situé entre Santa Maria Naverrese et Capo Comino, l’unique petit port se situe à Cala Gonone, toujours très fréquenté. En dehors du Capo, la côte change d’aspect, elle devient découpée et verdoyante et de nombreuses et modernes marinas offrent d’agréables ancrages. Le premier que vous rencontrerez est La Caletta puis, à sa suite, Porto Ottiolu, Puntaldia et Porto Marana, pour en citer quelques-unes. Pour ceux qui préfèrent passer la nuit au mouillage, vous trouverez des criques aux eaux profondes telles que Porto Brandighi et Porto Taverna.

En poursuivant vers le Nord, apparait l’imposante île de Tavolara accessible seulement dans la petite baie de Spalmatore. Ici, il vaut la peine de mettre pied à terre pour déjeuner dans l’unique restaurant géré par les descendants du roi de Tavolara et de leur faire raconter l’histoire du plus petit royaume du monde. Avec un peu de chance, ils vous feront même part de leur anecdote sur les chèvres aux dents d’or.

Olbia est le dernier port avant la Costa Smeralda (Côte Emeraude) où sont installées les prestigieuses marinas de Porto Cervo, Porto Rotondo, Portisco, Poltu Quatu, très mondaines, puis Cannigione et d’autres plus petites.

La Côte Nord-Est de la Sardaigne, ressent plus particulièrement le vent du Maestrale par rapport à la côte méridionale mais, bien que le vent y soit plus violent, il donne rarement lieu à une mer très agitée.

Cependant, la beauté des lieux et le plaisir de la navigation ne doivent pas vous distraire des dangers. La présence de petit îlots, rochers et de basses nécessite des itinéraires réfléchis et une attention constante.

La Sardaigne, en particulier pour les plaisanciers, a une saison très longue. D’avril à octobre, les vents soufflent de façon assez régulière et les coups de Maestrale, qui surviennent l’hiver, sont plutôt rares.

Les meilleurs mois pour en profiter sont mai et juin quand l’île fleurit dans une explosion de couleurs et septembre et octobre lorsque le climat y est doux et tempéré, que le tourisme se fait moins massif et les tarifs plus convenables dans les marinas.

Bon vent à vous chers lecteurs et n’oubliez pas Nautal.fr, comparateur de prix de location de bateaux en ligne, pour louer votre embarcation au meilleur prix !

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *