Saronique

Découvrez les îles Saroniques en bateau

Les îles Saroniques sont très vite devenues une des destinations phares des amoureux de la navigation. Il faut dire qu’entre les conditions météorologiques exceptionnelles et les paysages à couper le souffle, il y a de quoi faire. Vous y retrouverez des montagnes qui se jettent dans l’eau transparente et des plages désertes.

Les îles Saroniques vous berceront dans une atmosphère hors du temps, entre ses lieux archéologiques, ses ports au charme étourdissant et ses petits villages pittoresques.

Un des grands avantages de ces îles, c’est qu’elles sont très proches l’une de l’autre : vous pourrez, en bateau, passer de l’une à l’autre et enchaîner les plages idylliques très facilement.

Dans cet article, nous vous présentons nos trois préférés : Egine, Poros et Hydra.

Egine, îles Saroniques, Grèce

Egine, îles Saroniques, Grèce

Quand on débarque à Egine, on se retrouve tout de suite plongé dans la Grèce antique. C’était l’une des îles les plus riches à l’époque, notamment grâce à la fabrication de vases en céramique. Cela se note encore aujourd’hui : si vous voulez ramener un souvenir, vous serez servi. L’île est également connue pour son temple, faisant partie du triangle sacré : le temple d’Aphaïa.

Vous pourrez alors vous rendre une fois arrivé dans son port pittoresque. La marina s’inscrit d’ailleurs dans la tradition maritime de l’île depuis l’époque antique ; c’est la première marina grecque.

En vous y promenant, vous découvrirez alors des bateaux de pécheurs traditionnels et de vieilles maisons très bien conservés.

Rendez-vous ensuite dans les petites rues de la ville, qui vous plongent dans l’atmosphère méditerranéenne. Vous pourrez alors y déguster un plat typique grec dans un des nombreux restaurants. Nous vous recommandons fortement le fameux poulpe à la braise. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur la culture grecque, vous pourrez alors vous rendre au Musée Archéologique, très intéressant.

Il est vite l’heure de faire la sieste: direction les plages ! Attention tout de même : celles si sont pleines de charme, mais souvent composés de roches, et non de sable. Prévoyez votre coussin.

On reprend la mer cette fois-ci, pour Poros, à seulement 20 milles nautiques.

poros ile

Île de Poros

 

L’île de Poséidon, dieu de la mer, est considérée comme la plus belle du golfe. Séparé du Péloponnèse par seulement un petit chenal rempli de bateaux au mouillage, vous pourrez vous y rendre très facilement du continent très facilement.

Le mieux reste tout de même de louer un bateau et d’en profiter pour visiter plusieurs îles.

A terre, vous pourrez visiter les ruines du temple de Poséidon, grimper au clocher pour observer la magnifique vue, ou encore traverser le pont pour rejoindre la deuxième partie de l’île, Calauria. Où que vous soyez sur l’île, vous serez dans tous les cas bercés par un parfum méditerranéen, enivrés par l’odeur pins et l’air marin. Un bain de mer vous fera reprendre conscience que vous n’êtes pas dans un rêve. Pour ceci, direction les plages du Sud de l’île, et notamment la plage d’Askeli, très sympatique.

Retour au bateau. Le soir, nous vous conseillons de jeter l’ancre dans la baie de Vidhi, à 3 milles nautiques de l’île. Vous y serez mieux que dans le chenal où de nombreuses navettes font des allers retours.

Le lendemain, direction Hydra, l’île escarpée.

ane

Île d’Hydra

 

En arrivant sur le port, vous serez tout de suite enchantés par son rythme tranquille, ses maisons grimpantes sur la colline, ses petits cafés et surtout les ânes, présents partout, servants au transport de marchandise comme de touristes. Ici, aucun transport motorisé n’est autorisé, excepté les camions-poubelles. Ici, les touristes étrangers se mélangent aux grecques d’autres horizons : tout le monde se laisse transporter par l’histoire et la tranquilité du lieu.

Dans les années 50, l’île s’est convertie en point de rencontre pour artistes du monde entier. Nombreux peintres et écrivains attirés par la magie de l’île s’y donner rendez-vous pour trouver l’inspiration. De Picasso à Leonard Cohen, beaucoup y ont fait halte, voire même s’y sont installés. Les maisons perchées contrastent avec le ciel bleu et la mer turquoise.

Prenez en compte le fait qu’il y ait très peu de place au port. Vous pourrez par contre jeter l’ancre dans la baie d’Ormos Nikolaos, au Sud-Ouest de l’île.

Si vous préférez, rendez-vous à l’île suivante. Voilà le véritable avantage des îles grecques : à la fois proches et uniques, elles vous émerveilleront tous les jours, et vous pourrez découvrir une variété de paysages hallucinante en seulement une semaine de location de bateaux.

On regrette de ne pas avoir pu visiter Spetses, qui apparemment, vaut également vraiment le coup d’être visité. Et vous, vous avez d’autres îles à nous recommander ?