Comment obtenir le maximum de revenus en louant votre bateau sur Nautal ?

Nettoyage bateau

Après cette saison 2014, nous avons identifié plusieurs points qui vous permettront d’optimiser les demandes de réservations.

Pour tirer le meilleur parti de votre bateau, il existe deux moyens principaux :

– Trouver de nouvelles personnes à qui louer son bateau
– Que les locataires vous recommandent et/ou refassent appel à vous

Afin de trouver de nouveaux clients, nous vous recommandons de :

  1. Rédiger un titre bref et descriptif. Gardez à l’esprit que celui-ci doit être motivant, clair et attractif afin de capter l’attention des internautes et qu’ils soient amenés à cliquer pour afficher plus de détails sur le bateau. Par exemple, vous pouvez écrire «Super voilier Hanse 325 de 9 mètres avec 2 cabines, idéal pour 4 personnes, à Golfe-Juan». Ensuite cliquez sur «Traduction automatique» et vérifiez dans la mesure du possible la qualité du titre en anglais. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à envoyer un mail pour nous demander de l’aide à info@nautal.fr. Nous sommes là pour vous aider.
  2. Ajouter des PHOTOS : c’est l’un des aspects les plus importants lorsque vous louez votre bateau. Faites des photos attractives. Cet été, vous avez dû prendre un certain nombre de photos. Montrez tout de votre bateau. Lorsque vous faites des photos de l’intérieur, veillez à ce que votre bateau soit bien propre et rangé. N’hésitez pas à vous prendre vous même en photo, ou les gens qui sont sur le bateau, afin de rendre la photo la plus véritable possible. Si vous faites des photos des couchettes, n’oubliez pas de faire les lits ! Lorsque vous faites des photos de l’extérieur, faites-les dans une belle crique, à la voile ou encore avec des gens.
  3. Dans le champ «description», veillez à expliquer avec le plus de détails possible ce qu’il est possible de faire sur le bateau et comment est le bateau. Expliquez les caractéristiques de votre bateau, suggérez certaines criques, où vous recommandez de mouiller, les ports où vous suggérez de s’arrêter pour manger, etc.  Décrivez votre bateau en détails : marque, modèle, longueur, port d’attache, nombre de cabines, de salles de bain, nombre de couchettes et de personnes à bord possible. Comme pour le titre, appliquez la traduction automatique et vérifiez le contenu de la description en anglais ou demandez-nous de le faire en nous envoyant un mail.
  4. Fixez le tarif de la caution. Ce tarif dépend du montant que vous payez pour votre assurance ainsi que du montant de votre franchise. Si la caution correspond à la franchise de votre assurance, vous n’aurez rien à payer en cas de sinistre. Sinon, habituellement la caution d’un voilier de 10 mètres est de 1000€ pour une semaine de location, entre 1200€ et 1500€ pour un voilier de 12 mètres et entre 2000€ et 2500€ pour un voilier de 15 mètres. Cette caution doit être récupérée par le propriétaire au moment du check-in.
  5. Fixez le tarif du skipper par jour et pour une demi-journée si vous acceptez la location à la demi-journée. En moyenne, le salaire moyen d’un skipper est d’environ 200€ par jour. Cette somme doit être récupérée au moment du check-in.
  6. Ajoutez les conditions additionnelles : vous pouvez décrire les options obligatoires et optionnelles offertes avec votre bateau comme le nettoyage, le carburant, la location d’une annexe et de son moteur, la présence de draps et de serviettes, la nécessité de payer sa place au port si le client souhaite amarrer en dehors du port d’attache, etc. Vous pouvez également préciser au client s’il peut dormir à bord la nuit qui précède ou qui suit la période de la location. Précisez ici l’heure du check-in et du check-out.
  7. Si vous le souhaitez, vous pouvez offrir une remise pour les demandes de dernières minutes. Par exemple, vous pouvez offrir une remise de 20% pour les réservations à moins de deux semaines du début de la réservation.

  8. Indiquez les extras : zodiac, moteur zodiac, kayak, eau chaude, douche de pont, table extérieure, set de cuisine, couverts, équipement de plongée, air conditionné, chauffage, four, cuisine au gaz, glacière électrique, glacière, pont en teck, etc. Indiquez les autres extras : jet ski, wakeboard, bouée, etc. Nautal ne commissionne aucun extra. Les extras doivent être réglés lors du check-in.
  9. Fixez les tarifs de location. Vous pouvez fixer les prix en fonction des saisons, ou bien fixer un tarif pour toute l’année. Si vous fixez deux tarifs différents selon la période de l’année, vous devez ajouter deux périodes et renseigner les prix pour chacune d’entre elles. Veillez à bien renseigner les tarifs en fonction de la durée de la location : 4 heures, une journée ou semaine. Vous pouvez fixer une durée minimum de location d’une journée, de deux jours ou bien d’une semaine.
  10. Vous pouvez promouvoir votre bateau sur les réseaux sociaux grâce aux boutons qui se trouvent en haut de la page lorsque vous vous trouvez sur l’annonce de votre bateau. Vous pouvez également partager le lien de la page de votre annonce par email, sur les forums, les blogs, etc. Vous pouvez même créer un QR code simplement en collant l’adresse de la page de votre annonce ici.
  11. Suivez bien toutes les étapes pour formaliser la location afin que les informations renseignées sur la page de votre annonce soient conservées et puissent être visibles pour les locataires. Plus votre annonce est visible, plus vous obtiendrez des réservations… et donc plus vous rentabiliserez votre bateau  !

Lorsque vous obtenez votre première location, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un moment important et que certains éléments influencent votre réussite future. Voici quelques recommandations :

  1. Téléphonez à la personne qui a loué votre bateau pour vérifier avec elle les derniers détails et clarifier tous les doutes qu’elle pourrait avoir.
  2. Vous pouvez également proposer aux personnes qui louent votre bateau de venir les récupérer ou de leur laisser votre place de parking au port. Il y a beaucoup de choses qui ne vous coûtent rien et qui seront très appréciées.
  3. Évidemment, le bateau doit être impeccable, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Que le bateau soit récent ou plus ancien, il doit être parfaitement propre et en parfait état de fonctionnement.
  4. Expliquez aux locataires où se trouvent les équipements de sécurité (gilets de sauvetage, fusées, radio, etc.) et comment tout fonctionne (démarrage du moteur, feux de la boîte, manœuvre, etc. ). Prenez votre temps, les clients apprécieront et votre bateau aussi.
  5. Si vous pensez que cela est cohérent, aidez les locataires à sortir du port ou à s’amarrer à la station d’essence. Vous pouvez également les aider pour ces manœuvres à leur retour.

Et voilà, vous savez tout  ! Ah oui, une dernière chose : une des choses les plus efficaces est de sourire 🙂 en personne et par téléphone. Cela se ressent et est très apprécié.

Maintenant vous êtes un professionnel de la location de bateau.