mouillage

Comment mettre l’ancre sans risque ?

Crique

Ca nous est tous arrivé un jour… Vous arrivez à un mouillage merveilleux… mais ce qui ressemble à un paradis peut vite devenir un cauchemar.

Dans cet article nous allons vous donner quelques conseils simples pour faire cette manoeuvre sans que cela vous tape sur les nerfs.

Tout d’abord, passons en revue les étapes d’un bon mouillage :

  1. Choisir la crique où vous jetterez l’ancre. Pour cela vous pouvez vous aider d’une carte nautique. Choisissez un lieu à l’abri du vent et de la houle….
  2. Consultez la carte nautique à l’avance afin de vous assurer qu’il n’y a pas de roches submergées qui pourraient vous effrayer ainsi que pour connaître la profondeur, etc.
  3. A l’approche de la crique, observez l’emplacement de tous les bateaux autour de vous, où ils « mouillent » et choisissez le point où vous souhaitez vous arrêter.
  4. Atteignez ce point en ayant le vent de face, lentement mais avec l’impulsion suffisante pour pouvoir gouverner.
  5. Aller en marche avant jusqu’à atteindre le point où vous souhaitez jeter l’ancre et arrêter le bateau.
  6. Commencez à libérer la chaîne jusqu’à ce que l’ancre atteigne le fond. Larguez toujours un peu plus (3 fois la profondeur de l’eau).
  7. Faites marche arrière pour que l’ancre s’enfonce puis laissez le vent et la mer pousser le bateau et tendre la chaîne dans le même temps.
  8. Lorsque la chaîne est suffisamment tendue et que le bateau se trouve à l’emplacement désiré, arrêtez de lâcher de la chaîne et faites une marche arrière pour vous assurer que tout est bien en place.
  9. Laissez le vent et la mer terminer de mettre en place le bateau à sa place afin que celui-ci soit bien ancré.
  10. Vous pouvez également mettre des lunettes de plongée pour aller inspecter l’ancre. C’est une très bonne pratique.

Pourquoi observe-t-on souvent des erreurs lors du mouillage ?

La première des causes est de ne pas respecter le vent et les marées. Vous ne pouvez pas aller contre ces éléments. Pour que vous puissiez rester à l’écart des autres bateaux à l’ancre, le moteur, la mer et le vent devront être pris en compte et vous aideront à vous positionner.

Nous pouvons voir cela dans l’exemple suivant où le bateau vert est ancré de manière sécurisée tandis que le bateau rouge arrive. Le bateau rouge ne voit pas l’ancre ni la chaîne du bateau vert si celui-ci a jeté l’ancre à une distance de sécurité suffisante.

Risque de collision lié à la proximité

Une fois que le bateau est ancré, il va virer et se rapprocher, voire toucher le bateau vert. Il n’aura pas d’autres choix que de lever l’ancre et de trouver un autre mouillage en demandant mille excuses au bateau vert.

La deuxième cause possible est de ne pas se rendre compte de la longueur de la chaîne. Il y a beaucoup de bateaux qui commencent à libérer la chaîne là où ils veulent mouiller.

Par exemple, le bateau rouge arrive dans une crique encombrée de bateaux au mouillage, mais il décide également de s’ancrer dans le centre.

Ancrer au niveau de la poupe du bateau B

Une fois placé au centre, le bateau commence à libérer sa chaîne. Une fois que la longueur nécessaire a été déroulée, le bateau se rend compte qu’il est trop proche du bateau A.

La bonne décision aurait été de de lever l’ancre et de libérer la chaîne à hauteur de la poupe du bateau B, comme illustré ci-dessous :

Le bateau rouge ancre derrière le bateau B

Une troisième cause de collision, plus compliquée, est due au fait de ne pas avoir détecté a priori la distance d’ancrage. Le bateau vert est paisiblement amarré en position 1 lorsque le bateau rouge qui arrive vient également s’amarrer en position 1. Le bateau rouge va beaucoup moins libérer de chaîne que le bateau vert.

Rayon de braquage

A cause du vent, les deux bateaux ont viré pour prendre le vent mais comme le rayon de braquage du bateau vert est plus élevé que le rouge, les deux bateaux finissent par se toucher. C’est pourquoi dans les mouillages serrés, n’hésitez pas à demander à vos voisins combien de mètres de chaine ont-ils libéré.

Et vous? Quelles criques préférez-vous pour ancrer ?